Demeurez dans mon amour, avec frère Émile de Taizé

Semaine de prière pour l’Unité des Chrétiens

« Le monde change et cela peut nous effrayer, dit le frère Émile de la Communauté de Taizé, en France. Mais nous ne voyons pas assez ce qui émerge et qui peut nous remplir d’Espérance, à temps et à contre-temps.»

Zephir.tv a mené une entrevue avec ce frère canadien, à l’occasion de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, à partir du thème proposé pour s’unir cette semaine: « Demeurez dans mon amour, et vous porterez du fruit en abondance. » (Jn 15)

Disponible aussi en baladodiffusion

Frère Émile aborde la question de l’unité en soi-même, l’unité entre nous, entre chrétiens, entre peuples. Il nous partage quelques expériences autour de l’accueil des réfugiés, de l’accueil des jeunes, et de l’unité pressante entre chrétiens.

Au Concile Vatican II, rappelle-t-il, l’Esprit Saint a fait se rapprocher des églises en quelques quart d’heures, ce que d’éminents théologiens pensaient impossible avant plusieurs décennies.

Faisons aussi confiance aux jeunes, dit-il. «Apprenons à nous émerveiller, dit-il. Nous devons exercer notre regard dans ce sens.Oui, des choses disparaissent dans notre monde, c’est vrai. Mais il y a aussi de belles choses qui émergent. Soyons attentifs à ce que les jeunes nous font découvrir de l’Evangile: leur attente face à la justice sociale, leur plus grande attention à la Création, leur aspiration à une société avec plus d’égalité et de reconnaissance de la diversité des personnes ou des cultures. Tout ça est très positif et ne demande qu’à être accompagné avec bienveillance », dit-il

Entrevue: Laurent Fontaine – 22 janvier 2021.

RÉFÉRENCES

+ Lettre de Taizé: taize.fr

+ Communauté de Gramdchamp: grandchamp.org

+ Prières et réflexion de la Semaine de prière pour l’Unité des chrétiens: weekofprayer.ca/fr/ressources-pour-la-spuc-2021

+ Lettre encyclique Fratelli Tutti sur la fraternité et l’amitié sociale: vatican.va/content/francesco/fr/encyclicals/documents/papa-francesco_20201003_enciclica-fratelli-tutti.html

+ Musique: Benedictus qui venit, Ateliers de Taizé